Newsletter :


JOUMAS Georges

Né le 23 septembre 1939 à Luzillé (Indre-et-Loire). D’ascendances tourangelle et bretonne ; il s’est passionné pour la pédagogie, l’enseignement et la recherche historiques. La Troisième République est sa période de prédilection. Adepte du sport, il pratique régulièrement le cyclotourisme en club. Il découvre ainsi la France profonde et ses régions. Ancien militant syndicaliste, il s’intéresse à la vie politique, mais sans engagement dans un parti. Les rencontres amicales, le cinéma, la lecture de la presse et de romans constituent ses autres passions.

Après des études au lycée de Loches, à l’École Normale d’Instituteurs de Tours, aux Facultés des Lettres de Poitiers et de Tours, il a exercé ses fonctions de professeur d’histoire-géographie dans plusieurs établissements de l’enseignement secondaire de l’agglomération orléanaise. Au début de sa carrière, il a également été coopérant culturel en Algérie, puis conseiller en formation continue.

À la retraite, il a préparé et soutenu une thèse de Doctorat, éditée par Paradigme. Ensuite, poursuivant ses recherches, il a publié de nombreux ouvrages sous les marques Corsaire et Regain de lecture.



Résultats 1 - 2 sur 2

ALFRED DREYFUS, OFFICIER EN 14 - 18 - Georges JOUMAS
ALFRED DREYFUS, OFFICIER EN 14 - 18 - Georges JOUMAS

2014 centenaire de la Bataille de la Marne
Souvenirs, lettres et carnet de guerre

Bien qu’âgé de 55 ans en 1914, l’officier réserviste Alfred Dreyfus est mobilisé durant toute la Grande Guerre et participe notamment aux dramatiques combats du Chemin des Dames au printemps 1917, placé alors sous les ordres d’un colonel antisémite et militant de "L’Action Française". À la fin des hostilités, il commandera le Parc d’Artillerie de la 5e Région militaire, à Orléans.

  Si son dossier militaire permet de connaître tous les états de service de Dreyfus en 14-18, son itinéraire personnel peut surtout être reconstitué grâce à des archives familiales, souvent inédites : son "Carnet de guerre" tenu presque quotidiennement et quelques lettres à son fils Pierre, lui-même jeune officier mobilisé ; grâce également à une bonne centaine de lettres (conservées à la Sorbonne) adressées à une amie, la marquise Arconati-Visconti qui avait été une grande dreyfusarde.

  Outre le témoignage d’un acteur direct de la Grande Guerre, ces documents révèlent aussi que l’officier, que l’on a souvent présenté durant "L’Affaire" comme introverti et distant, est un homme d’une grande sensibilité qui exprime sans retenue, ses émotions, ses craintes, ses chagrins, ses joies et sa fierté de connaître au Front une seconde réhabilitation.


  Georges Joumas est docteur en Histoire contemporaine. Il est l’auteur de Louis Gallouédec (1864-1937), géographe de la IIIe République (2006) et des Échos de l'Affaire Dreyfus en Orléanais (2010).

140 PAGES

isbn 9782353910137