Newsletter :


Revue de Presse
Georges JOUMAS invité de France Bleu Orléans : Les deux premiers "fusillés pour l'exemple" de 1917 des mutineries

http://www.francebleu.fr/emissions/l-invite-de-france-bleu-orleans/orleans/l-invite-de-france-bleu-orleans-431

 

Georges Joumas

 

 


Dimanche 10 novembre à 19h, VOIX D'ECRIVAINES FRANCOPHONES La Librairie francophone sur TV5 Monde
Début du sujet à 41'14

La Librairie francophone sur FRANCE INTER évoquera le Parlement des écrivaines. L’émission sera diffusée début novembre.  Faouzia Zouari, Sédef Ecer et Marijosée Alie y participeront.

L’émission est multi-diffusée. La Librairie Francophone est en effet adaptée une fois par mois sur les 9 réseaux de  TV5MONDE, sur RTS deux, RTBF la trois, et Radio Canada ICI Artv.
De plus, elle aussi diffusée sur les sites internet des chaînes qui coproduisent l’émission de radio (France Inter, RTBF, RTS et Radio Canada), s’adressant ainsi à plus de 10 millions de téléspectateurs dans le monde Francophone.
 

VOIX D'ECRIVAINES FRANCOPHONES, Anthologie, Parlement des écrivaines VOIX D'ECRIVAINES FRANCOPHONES, Anthologie, Parlement des écrivaines
16.00 €




La Rep : l'un des deux fusillés "pour l'exemple" était Orléanais

9 nov 2019


Magcentre : Retour sur les « fusillés pour l’exemple » de 1917
Les célébrations du 11 Novembre sont bien sûr l’occasion d’honorer les soldats tombés au front au cours de la guerre 14-18. Toutefois certains ont été « fusillés pour l’exemple » par l’armée française notamment en 1917. Une page sombre et peu connue de notre histoire à laquelle l’ historien orléanais Georges Joumas vient de consacrer un livre.

Georges Joumas, historien orléanais

Après s’être intéressé en 2018 au devenir du capitaine Dreyfus après l’affaire avec ” Alfred Dreyfus Citoyen ” , l’Orléanais Georges Joumas, Docteur en histoire contemporaine et spécialiste de la Troisième République retrace dans ce nouvel ouvrage le parcours de deux jeunes “poilus” de la Grande Guerre, René-Louis Brunet et Emile Buat afin de les sortir de l’anonymat et surtout de les “réhabiliter ” en racontant leur courage sur le champ de bataille et pourtant fusillées en 1917 ” pour l’exemple “. Ce livre dénonce une justice de classe, expéditive face à des hommes qui ont subi l’horreur des batailles meurtrières face à l’ennemi ( Verdun, Le Chemin des Dames,) et l’enfer de la vie dans les tranchées.  Une  guerre à laquelle de nombreux  jeunes hommes étaient partis ” la fleur au fusil ” et qu’ils espéraient terminée avant Noël 1914…avant de voir leurs illusions et leur moral s’effondrer de longs mois plus tard. Mais le pire restait à venir pour ceux qui devaient tomber en 1917 sous les balles françaises des poteaux d’exécution. 

S.D: Comment avez-vous eu connaissance de ces deux « fusillés pour l’exemple » René-Louis Brunet et Emile Buat ? pourquoi avez vous décidé d’en faire un livre ?

Georges Joumas: ” C’est un ami historien, Guy Marival, grand spécialiste de la bataille du Chemin des Dames et de la Chanson de Craonne, qui m’a informé qu’un soldat du Loiret, René-Louis Brunet, avait été condamné à mort et fusillé dans des conditions particukièrement scandaleuses. J’ai donc commencé une recherche et je me suis aperçu que son sort était lié à celui d’un poilu de la Marne, Emile Buat. J’ai décidé d’en faire un livre pour analyser le fonctionnement d’un conseil de guerre en 14-18, cette justice expéditive et inhumaine qui envoie des soldats au poteau d’exécution. “

S.D: Estimez que ce sujet des mutineries et des fusillés de 1917 est encore tabou aujourd’hui ?

G.J : ” Depuis les commémorations du Centenaire de la Grande Guerre, le sujet est moins tabou, les archives se sont ouvertes et les recherches se sont multipliées. L’opinion publique a nettement évolué et considère de plus en plus ces fusillés comme des victimes. “

S.D: Pourquoi ont-ils été à votre avis poursuivis eux spécifiquement alors que d’autres soldats étaient présents à ces réunions ?

G.J : ” Ils ont pris la parole au cours de deux réunions de soldats, demandant instammant à leurs camarades de ne pas sortir des tranchées en cas de nouvelle offensive suicidaire au Chemin des Dames et ils ont été dénoncés par des mouchards missionnés par les officiers du bataillon. “

S.D: Pourquoi le soldat Maurice Joly qui est inquiété en même temps que René-Louis Brunet et Emile Buat échappe-t-il, lui, à la peine de mort ?

G.J : ” C’était le plus jeune (mobilisé à 19 ans), et surtout, il avait un casier judiciaire vierge, contrairement à Brunet et à Buat qui avaient été condamnés comme civils à des peines légères pour des affaires très mineures. “

couverture du livre de Georges Joumas sur les fusillés de 1917

S.D : Pourquoi la peine de mort alors qu’il n’y a eu de la part de ces soldats aucun acte concret de désertion ou d’entente avec l’ennemi ?

G.J : ” En cette période de mutineries, ils sont les premiers soldats traduits en conseil de guerre. Au plus mauvais lieu : dans le Soissonnais, où le foyer de rébellion contre l’autorité militaire est le plus intense. Au plus mauvais moment : ils sont arrêtés le surlendemain de la visite dans la région du général Pétain, nouveau commandant en chef, qui , par une circulaire du 2 juin 1917, demande une accélération des procédures des conseils de guerre et des châtiments exemplaires. “

S.D : Pourquoi le Président de la République de l’époque  ( Raymond Poincaré) refuse-t-il de les grâcier alors que d’autres soldats l’ont été eux ?

G.J : ” Ils sont les premiers jugés et il faut faire un exemple fort pour désamorcer le processus des mutineries. “

S.D: Concernant les possibles réhabilitations au cas par cas, pourquoi selon vous les présidents Hollande et Macron n’ont pas saisi le prétexte du centenaire de la Première Guerre Mondiale pour faire avancer cette question comme c’est le cas en Angleterre depuis 2006 ?

G.J : ” L’Angleterre a effectivement réhabilité collectivement en 1906 ses 306 fusillés pour l’exemple. En France, les élus de la représentation nationale (présidents de la République, députés et sénateurs) n’ont pas eu ce courage politique, estimant qu’il n’y avait pas de consensus, et que, parmi les fusillés, il y avait aussi des traîtres et des criminels de droit commun. Faute de réhabilitation, reste la possibilité de faire inscrire ces soldats sur les monuments aux morts. Plus de 200 (sur 639) le sont déjà. Là, c’est le pouvoir des maires. Buat figure sur le monument de son village de la Marne. Brunet, à La Ferté-Saint-Aubin, non. “

On le comprend cette question de l’inscription de ces soldats fusillés sur les monuments reste très sensible comme le mentionne Antoine Prost dans la post-face du livre :

” La réhabilitation mémorielle reste ouverte. Les maires sont seuls juges des noms qu’ils inscrivent sur le monument aux morts de leur commune. Ceux de plus de 200 fusillés y sont déjà gravés. ” poursuivant ” Collectivement, il faut réintégrer les fusillés dans la mémoire nationale comme des soldats ordinaires qui ont eu un moment de faiblesse compréhensible et excusable, et qui ne méritaient pas leur fin tragique. C’est ce qu’a fait, à la demande du Président de la République (François Hollande), le Musée de l’Armée, ce haut-lieu symbolique.”

Sophie Deschamps

 


VOIX D'ECRIVAINES FRANCOPHONES, Anthologie sur OUTRE-MER 1ère
OUTRE-MER 1ère invite Faouzia Zouari dans le cadre de son émission radio en ligne « Francosphère » autour de l’anthologie « Voix des écrivaines francophone » et du parlement des écrivaines francophones.
Il s’agit d’une émission radio diffusée en ligne et filmée

VOIX D'ECRIVAINES FRANCOPHONES, Anthologie, Parlement des écrivaines VOIX D'ECRIVAINES FRANCOPHONES, Anthologie, Parlement des écrivaines
16.00 €




L'UNION : Les deux premiers fusillés pour "l'exemple" des mutineries de 1917

L'Union Fusillés


gregoiredetours.fr : Les deux premiers « fusillés pour l’exemple » des mutineries de 1917

René-Louis Brunet était ouvrier chaudronnier et habitait Orléans en 1914 tandis que Émile Nuat était ouvrier agricole dans la Marne. En compagnie du mécanicien ajusteur parisien Maurice Joly, ils passent en conseil de guerre ; si le premier bénéficie d’une grâce présidentielle, Brunet et Nuat sont fusillés début juin 1917.

Les faits qui leur sont reprochés sont en lien avec l’échec retentissant de l’Offensive Nivelle du printemps 1917. L’ouvrage s’attache à reconstituer le parcours civil et militaire, les faits reprochés à ces hommes, le contenu du procès, les justifications de Painlevé le ministre de la Guerre, les interventions du député aubois républicain socialiste Paul-Meunier (ou Paul Meunier) qui s’émeut de ces deux exécutions…

Au-delà du récit, est posé de façon claire par Antoine Prost, dans une postface, la question de la réhabilitation globale ou sélective des fusillés pour l’exemple, ceci avec les conséquences qui pourraient en découler. On apprécie les illustrations et en particulier la carte d’état-major de la région de Soissons où figurent les lieux en lien avec l’affaire dont Grisolles où les deux hommes sont exécutés.  Alexandre


http://www.magcentre.fr/Anthologie des écrivaines francophones

Le Parlement des écrivaines francophones vise à offrir aux femmes un espace de rencontre, de prise de parole et de débat sur l’écriture, la langue française et les sujets qui agitent nos sociétés.
Pour sa première édition en septembre 2018, le Parlement des écrivaines francophones a réuni soixante-dix auteures venues de 27 pays et issues des continents américain, africain et européen.

Le Parlement des Ecrivaines Francophones septembre 2018

La deuxième édition du Parlement des écrivaines francophones s’est tenu à Orléans les 16 et 17 octobre dernier, et à cette occasion, les éditions Regain de Lecture publie “Voix d’écrivaines francophones” qui présente quarante deux écrivaines du Parlement des écrivaines francophones, à travers une bio-bibliographie et un extrait de texte publié. L’ouvrage est préfacé par Youma Fall, directrice du département « Langue française, culture et diversités » de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et coordonné par Fawzia Zouari, romancière et journaliste tunisienne.

Lire la suite...


VOIX D'ECRIVAINES FRANCOPHONES, Anthologie, Parlement des écrivaines VOIX D'ECRIVAINES FRANCOPHONES, Anthologie, Parlement des écrivaines
16.00 €




Les plumes francophones sont à la page

laRep écrivaines


VOIX D'ECRIVAINES FRANCOPHONES, Anthologie, Parlement des écrivaines VOIX D'ECRIVAINES FRANCOPHONES, Anthologie, Parlement des écrivaines
16.00 €




Orléans Mag : Festival Livre O Cœur, saison II

Festial Cœur 2019


VOIX D'ECRIVAINES FRANCOPHONES, Anthologie, Parlement des écrivaines VOIX D'ECRIVAINES FRANCOPHONES, Anthologie, Parlement des écrivaines
16.00 €




L'Ami des jardins et de la maison : Des nouvelles passionnantes et remarquablement écrites !

Amis des jardins


HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN
16.00 €




ANGEVIN François
Voir la biographie

Histoires à fleur de mots en jardinerie

Histoires à fleur de mots


HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN
16.00 €




ANGEVIN François
Voir la biographie

Sur la route de Jostein.wordpress.com : Un homme à l'étroit

Professeurs de lettres, amoureux de la lecture, ils sont nombreux à  passer de l’autre côté du miroir. Carole Martinez, Annie Ernaux, Céline Lapertot, Marie-Hélène Lafon, Philippe Humbert, Laurent Binet, Philippe Claudel, Daniel Pennac, autant de conteurs, de passionnés qui enseignent ou ont enseigné en collège et lycée. La langue, la littérature sont leurs éléments. Leur sens de la narration, de l’oralité se ressent à lecture de leurs romans.

Franck Bellucci a captivé de nombreux élèves au lycée d’Ingre, une petite commune de l’orléanais. Il est aujourd’hui enseignant à l’université d’Orléans, il joue et met en scène des pièces de théâtre. Un ouvrage universitaire sur Victor Hugo, un essai, un récit, un recueil de nouvelles, des pièces de théâtre, Un homme à l’étroit est son second roman, dans lequel il joue avec les citations de ses auteurs classiques et contemporains préférés. Victor Hugo, bien évidemment mais aussi Blaise Pascal, Albert Camus, Albert Cohen mais aussi Philippe Forest, Antoine Bello…et surtout David Foenkinos dont le roman Vers la beauté semble l’avoir beaucoup marqué.

Il y a d’ailleurs dans l’histoire de Bernard Pinel, anti-héros de Un homme à l’étroit, quelque chose du personnage de La tête de l’emploi ( un Bernard lui aussi).

Franck Bellucci utilise ici le registre de la comédie, prend un ton ironique et léger pour nous raconter l’histoire de ce professeur de lettres, métier choisi plus par hasard que par passion, homme médiocre de corps et d’esprit dont la vie fut bouleversée par l’incendie d’un Monoprix.

De ce drame qui bouscule sa petite vie bien rangée naît la plus belle chose qui puisse lui arriver, ne plus avoir peur des sentiments. Aurélie, la nouvelle caissière (enfin, l’hôtesse d’accueil et de ventes) du nouveau magasin, le charme immédiatement par sa beauté, sa politesse et sa douceur. En allant vers la beauté d’Aurélie, Bernard sort de sa médiocrité.

«  Sans le savoir, la petite caissière participait à l’éducation et à l’émancipation du professeur de collège. »

Lui, qui lisait par obligation, sans rien retenir ni ressentir, se plonge dans la lecture pour partager avec la jeune caissière. Vers la beauté de David Foenkinos, Belle du seigneur d’Albert Cohen sont les lectures qui les réunissent. Il ressent enfin des émotions, positives quand Aurélie lui sourit, dépressives quand elle l’ignore ou s’absente. Sa santé mentale et physique suit le rythme de ses relations platoniques et parfois imaginaires avec Aurélie. 

De professeur apathique, il devient parfois visionnaire. Du personnage au style vestimentaire vieillot, il devient élégant et raffiné pour le plus grand bonheur du principal qui en tombe amoureux. 

En homme de théâtre, Franck Bellucci fait de formidables mises en scène, notamment quand Bernard invente des soirées avec Aurélie. Il y a du vaudeville dans les rapports entre les personnages, dont la psychologie est souvent bien sentie. 

Mais surtout, il y a cette faculté à insérer au bon moment la citation adéquate d’un auteur, qui, on le perçoit, a marqué le professeur de littérature. J’ai passé un excellent moment avec Bernard Pinel qui, sous les yeux de son auteur porte un regard ironique sur le monde de l’enseignement et une adoration de la lecture qui ne peut que me toucher.

«  Parce qu’il se disait qu’il trouverait peut-être un jour le livre qui lui ferait comprendre ce qui lui échappait. »

Un auteur local que je vous invite à découvrir.


UN HOMME À L'ÉTROIT - Franck BELLUCCI UN HOMME À L'ÉTROIT - Franck BELLUCCI
16.00 €




BELLUCCI Franck
Voir la biographie

La Renaissance Bayeux. François Angevin vous invite à une promenade buissonnière

Membre de l'association Bayeux à la page, François Angevin à signer son 4e recueil avec Histoires à fleur de mots. Il sera en dédicace samedi 15 juin 2019 à Bayeux (Calvados).

François Angevin, auteur d’Histoires à fleur de mots, un recueil de nouvelles consacré aux liens tourmentés, transcendants, parfois drôles entre les hommes et les plantes. (©DR)

Passionné par la nature, l’histoire et la littérature, François Angevin, membre de l’association Bayeux à la page, affectionne particulièrement l’écriture de recueils. Préserver les plantes pour protéger les abeilles, tel est le sens de ces Histoires à fleur de mots. Parmi elles, la nouvelle intitulée Le sentier des abeilles fera découvrir les joies inestimables qu’offre la nature à chaque apiculteur.

 Qui êtes-vous François Angevin ?

Un passionné de plantes, de sites naturels et historiques, et qui préfère collectionner les récits que les photographies, donc à contretemps d’aujourd’hui, puisque mon Facelivre n’a rien de commun avec Facebook.

François Angevin

Pourquoi avoir écrit Histoire à fleur de mots ?

Dans les livres que je voulais écrire, l’un se devait d’être consacré à ces compagnes discrètes de ma vie, les plantes. Je me devais également de transmettre les émotions récoltées tout au long de mes promenades buissonnières.

Quelle est votre fleur préférée ?

Celle que je n’ai pas encore pu découvrir et déterminer.

Que vous inspire la nature ?

Joie et mélancolie, car il me semble qu’aux quatre saisons, s’est ajoutée une cinquième, celle de sa destruction.

Il est important de lui rendre hommage ?

Rendre hommage, avec ce terme, c’est comme déjà faire son deuil de la nature. Donc je ne dirais pas rendre hommage à la nature, car je veux rester optimiste, mais en faire les louanges.

Auteur/apiculteur… les abeilles sont devenues votre autre passion ?

De la fleur aux abeilles, il n’y avait qu’un vol… Jusqu’à Mondeville, siège de l’Abeille normande du Calvados. J’avais toujours été fasciné par les insectes, et bien sûr les abeilles, mais il m’a fallu longtemps pour me lancer dans l’apiculture. Il me faut maintenant rattraper le temps perdu. Petite joie, mes petites butineuses ont bien passé l’hiver et emmagasinent du miel à tire d’aile…

L’association Abeille normande du Calvados a parrainé votre livre, c’est un beau clin d’œil ?

Leurs membres ont été les premiers lecteurs du livre et j’attendais leur avis avec une certaine anxiété. Ils ont parrainé ce livre puisqu’il parle de fleurs et de nature, supports essentiels, aux abeilles et à la vie.

Pour conclure, on imagine qu’il faut savoir ouvrir les yeux ?

Il faut prendre le temps de dessiller son regard pour mieux regarder ce qui peut paraître immobile et uniforme. Il existe un univers dans chaque plante, mieux les plantes recèlent l’univers. Et puis découvrir la nature, c’est redécouvrir sa propre nature… humaine.

François Angevin sera en dédicace samedi 15 juin 2019 à partie de 15 h à la librairie Métropolis, rue Saint-Malo, à Bayeux.

 

 


HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN
16.00 €




ANGEVIN François
Voir la biographie

Sur Vivre ensemble France 3, Histoires à fleur de mots

France 3 François Angevin


HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN
16.00 €




ANGEVIN François
Voir la biographie

Tribune hebdo : Franck BELLUCCI

Franck Bellucci juin 2019


UN HOMME À L'ÉTROIT - Franck BELLUCCI UN HOMME À L'ÉTROIT - Franck BELLUCCI
16.00 €




BELLUCCI Franck
Voir la biographie

Franck BELLUCCI : Un livre, un auteur, une personne

Bellucci-04062019.jpg


Une promenade buissonnière

Bayeux


HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN
16.00 €




ANGEVIN François
Voir la biographie

Village propose une nouvelle de François ANGEVIN : Histoires à fleur de mots

Village avril 2019


HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN
16.00 €




ANGEVIN François
Voir la biographie

La Manche libre : François ANGEVIN murmure à l'oreille des fleurs

La Manche libre


HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN HISTOIRES À FLEUR DE MOTS - François ANGEVIN
16.00 €




ANGEVIN François
Voir la biographie

- page 1 de 13